What's New

La Caisse de dépôt et placement du Québec annonce une nouvelle stratégie climatique

November 18, 2021 | Impact Net Zero

Image by Tumisu from Pixabay

Image by Tumisu from Pixabay

Editor’s note : This is a French translation of an earlier article by Charles. All links in English.

Le 28 septembre 2021, le fonds de retraite Caisse de dépôt et placement du Québec a annoncé deux nouvelles initiatives formant part de sa stratégie climatique : la cession d’investissements pétrolières et la création d’une enveloppe de transition.

La Caisse est le deuxième fonds de retraite le plus grand au Canada, possédant $390 milliards en investissements.

Que sont les deux initiatives?

La Caisse vendra tout investissement lié à la production de pétrole d’ici la fin de 2022, ou $4 milliards au total. Ce faisant, la Caisse sortira du marché de production pétrolière, plutôt que de conserver ces investissements tout en essayant de convaincre les compagnies pétrolières à réduire les émissions.

Elle établira aussi une enveloppe de transition de $10 milliards pour décarboniser le secteur industriel à hautes émissions, comme le secteur d’acier. Pour assurer la crédibilité, ces investissements doivent suivre des critères spécifiques, incluant l’adoption de normes internationales et du progrès évident en matière de décarbonisation.

Ces deux initiatives forment partie de la stratégie climatique de la Caisse pour atteindre un portefeuille à zéro émissions nettes en 2050.

Pourquoi est-ce important?

La Caisse n’est pas le seul investisseur à réduire ses investissements pétrolières pour combattre le changement climatique. En septembre 2021, le Régime de retraite des enseignants et enseignantes de l’Ontario a annoncé des cibles de réduction d’émissions pour 2025 et 2030 en matière d’investissements, afin d’atteindre les zéro émissions nettes en 2050.  L’Université Harvard, aussi en septembre 2021, a annoncé qu’elle n’ajoutera plus d’investissements en combustibles fossiles à son fonds de dotation de $42 milliards, et qu’elle en diminuera ses investissements antérieures. Le président de Harvard, en annonçant cette décision à sa communauté universitaire, dit que «le changement climatique est la menace la plus importante faisant face à l’humanité».

Quelle est la réaction de l’industrie pétrolière canadienne?

Peu après l’annonce de la Caisse, l’Association canadienne des producteurs pétroliers (ACPP) a publié une affirmation soulignant que la demande internationale pour le pétrole et le gaz naturel croît rapidement, et atteindra des niveaux records pour y rester pendant des décennies. Selon l’ACPP, la décision de la Caisse n’affectera pas la demande pour le pétrole et le gaz naturel. L’investissement ne fera que couler hors du Canada (un producteur responsable de pétrole et de gaz) vers des pays qui n’ont pas nos critères quant à l’environnement ou aux droits de l’homme. L’investissement en ressources pétrolières et gazières canadiennes est en fait responsable et durable.

Est-ce un signe de l’avenir?

Le secteur financier est de plus en plus conscient de l’importance de l’investissement socialement responsable. Ainsi, de grands investisseurs comme des fonds de retraite ou des fonds de dotation universitaires cessent leurs investissements en ressources pétrolières et gazières, en partie à cause de la pression de parties prenantes. Cette tendance continuera probablement à fur et à mesure que le public s’informe de l’urgence d’agir pour réduire les émissions afin de limiter le réchauffement de la planète et les impacts associés.

Impact Net Zero

Latest Posts

What are offsets and what do they do?

Adoption of electric vehicles in Canada and net zero

“Don’t look up” – A film with a climate change message

Devastating recent floods in British Columbia

COP26 and its outcomes – why are they important?

My story: Oil and gas, environment and climate change

newspaper_boxes

Leave a Comment





This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.