What's New

Le compte rendu du GIEC et un appel à l’action

August 30, 2021 | Impact Net Zero

Image by Gerd Altmann from Pixabay

Image par Gerd Altmann de Pixabay

Editor’s note: This is a French translation by James of an English article by Charles.

Le compte rendu scientifique du GIEC sur le climat est un «code rouge pour l’humanité»

Le GIEC (Groupe d’experts Intergouvernemental sur l’Évolution du Climat) a publié un compte rendu le 9 août 2021. Il affirme qu’au-delà de l’ombre de tout doute, les émissions de gaz à effet de serre dues à l’activité humaine causent la planète à se réchauffer. À ce jour c’est l’affirmation la plus catégorique du GIEC à ce sujet. Cette certitude additionnelle est le produit de nouvelles données, de connaissances scientifiques améliorées, et de modèles informatiques sur le climat améliorées au cours de la dernière décennie.

Ce compte rendu a requis la participation de 234 auteurs scientifiques de 66 pays qui ont examiné et évalué 14 000 références citées. Le GIEC entreprend plusieurs étapes d’ébauche et de révision pour assurer la transparence et l’objectivité scientifique. Des scientifiques d’Environnement et Changement climatique Canada (ECCC) ont collaboré internationalement au compte rendu final, ainsi qu’aux versions antérieures. En tant qu’ancien administrateur supérieur responsable pour la science climatique à ECCC et ancien membre de délégations canadiennes aux réunions internationales du GIEC, je suis en mesure d’attester de la rigueur du procès de révision.

Le Secrétaire Général des Nations Unies a déclaré que le compte rendu du GIEC représente « une alerte rouge pour l’humanité », et exige une hausse des efforts pour limiter le réchauffement de la planète.

Nous résumons ici les faits saillants du compte rendu, avec un accent sur la chaleur extrême.

  1. La Terre se réchauffera

    Le réchauffement de la planète continuera pour des décennies dans chacun des scénarios prévus par le GIEC, à cause de la quantité de gaz à effet de serre déjà dans l’atmosphère. Ce réchauffement contribue présentement à de climats extrêmes partout au monde, incluant des canicules, des inondations, des périodes de sécheresse, et des ouragans tropicaux.

  2. Il faudra s’attendre à davantage d’incidents de chaleur extrême

    La chaleur extrême, comme la canicule (lien en anglais) qu’a récemment subie la Colombie Britannique et l’Alberta, est prévue devenir de plus en plus fréquente et intense tant que le réchauffement continue.

    Jetons un coup d’œil à la fréquence de telles canicules dans un monde en réchauffement. Le graphique ci-dessous montre qu’une canicule ayant lieu une fois par décennie sans influence humaine est devenue presque trois fois plus fréquente aujourd’hui avec 1°C de réchauffement. Avec 1.5°C de réchauffement la fréquence est quatre fois plus élevée. (Données disponibles à ce lien, en anglais).

    Fréquence d’incidents de chaleur extrême ayant lieu une fois par décennie sans influence humaine (données du GIEC)

  3. Au-delà de températures élevées, il y aura d’autres impactes

Le changement climatique entraînera de différents changements à de différentes parties du monde, et ces changements augmenteront avec davantage de réchauffement. Par exemple:

    • Davantage de pluie et de déluges, ainsi que des périodes de sécheresse plus intenses;
    • Une hausse des niveaux océaniques dans les régions du littoral, entraînant des déluges et l’érosion côtière;
    • La fonte de glaciers et de calottes glaciaires, perte de couverture neigeuse saisonnière, perte de la banquise arctique;
    • Le réchauffement et l’acidification océaniques, avec des impactes sur l’écosystème et les personnes qui en sont dépendantes;
    • Les villes, qui contiennent de grandes concentrations de personnes, feront face à des canicules, ainsi qu’à des déluges dus à la pluie et à la hausse des niveaux océaniques.

Que pouvons-nous faire?

Bref, il y a en fait beaucoup que nous puissions faire. À fur et à mesure que chaque tonne d’émission de gaz à effet de serre contribuera au réchauffement, chaque tonne évitée aura l’effet opposé. Le compte rendu du GIEC a examiné différents scénarios d’émissions jusqu’à 2050, et conclut que nous sommes toujours en mesure de limiter le réchauffement à environ 1.5°C à travers des réductions d’émissions rapides et prolongées à partir d’aujourd’hui. Nous pouvons tous contribuer à cet effort.

En tant que consommateurs, nous pouvons faire des choix compatibles avec un environnement sain:

  • utiliser moins d’énergie dans notre domicile;
  • réduire la quantité de nourriture gaspillée et consommer moins de viande;
  • moins conduire, ou conduire une voiture électrique;
  • influencer nos amis par nos actions environnementales.

En tant que citoyens nous pouvons

  • élire des gouvernements conscients de l’urgence climatique qui sont préparés à agir;
  • faire du lobbying auprès de gouvernements aux niveaux municipal, provincial et fédéral;
  • exercer notre droit civique pour se joindre à des groupes d’intérêt;
  • participer à des associations locales et faire du bénévolat.

Les opportunités sont abondantes.

Comment impactnetzero.ca fait sa part

À fur et à mesure que nous développons notre site, nous continuerons à fournir des outils pour à aider la transition à un style de vie et une économie carboneutres, à identifier des organisations partenaires, et à diffuser des anecdotes inspirantes de citoyens.

Impact Net Zero

Latest Posts

What are offsets and what do they do?

Adoption of electric vehicles in Canada and net zero

“Don’t look up” – A film with a climate change message

Devastating recent floods in British Columbia

COP26 and its outcomes – why are they important?

My story: Oil and gas, environment and climate change

newspaper_boxes

2 Comments

  1. Dusty Leray on October 22, 2021 at 4:47 pm

    Nice post. I learn something totally new and challenging on sites I stumbleupon everyday. It will always be interesting to read through content from other writers and use a little something from their sites.

    • James Lin on October 26, 2021 at 9:22 am

      Thanks for the feedback. We try to cover a broad range of relevant topics for our audience.

Leave a Comment





This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.